Dernières parutions

  • Lundi 7 avril 2014 Johanne Morin (Cégep Limoilou) La classe inversée pourrait être pour vous! Johanne Morin a intégré la classe inversée à sa pratique. Non seulement celle-ci lui permet de dynamiser les interactions avec ses étudiants, mais aussi de valoriser les échanges et le partage en les plaçant au cœur de l’apprentissage de l’anglais langue seconde. Elle nous présente ici comment elle a réalisé cette intégration ainsi que les avantages et désavantages de la classe inversée.
  • Lundi 24 mars 2014 Luc Archambault (Cégep de Trois-Rivières) Réapprendre à enseigner par la classe d’apprentissage actif Luc Archambault est enseignant au département de littérature et communication du Cégep de Trois-Rivières. L’année dernière, il a commencé à enseigner dans une classe d’apprentissage actif. Ce faisant, il a dû modifier la manière dont il enseignait et ajuster la matière à l’étude. Si ce changement a pu être angoissant par moments, non seulement a-t-il eu une incidence positive sur la réussite étudiante, mais il lui a aussi fait redécouvrir le plaisir d’enseigner.
  • Lundi 10 mars 2014 Diana Bruno (Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec) Un lexique bilingue pour l’univers de la restauration Les étudiants formés au Québec pour travailler dans le secteur de la restauration doivent connaître une foule de termes techniques à la fois en français et en anglais. Diana Bruno, enseignante d’anglais langue seconde à l’ITHQ, est en train de produire un lexique bilingue qui permettra aux étudiants, aux enseignants et aux professionnels de l’industrie hôtelière de trouver les réponses à leurs questions liées à la terminologie de la restauration.
Liste des récits (226)

Récits

Lundi 2 juin 2008 | Technologie physique 244

Intégration de capsules vidéo en génie mécanique

Intégration de capsules vidéo en génie mécanique François Lamy enseignant, Cégep de Saint-Laurent

François Lamy, professeur au département de génie mécanique, relate son expérience réussie d'intégration de la vidéo dans ses cours et explique comment elle favorise la réussite de ses étudiants.

Le programme de Techniques de génie mécanique a adopté l’approche par compétence en 2000. Comme vous le savez, cette approche, particulièrement adaptée pour les cours techniques, vise à enseigner non seulement le savoir, mais surtout le savoir-faire.

C’est notamment le cas pour le cours de Métrologie I où l’on demande aux étudiants d’effectuer le relevé et l’interprétation des mesures des pièces usinées. Ils doivent choisir convenablement le montage d’inspection, manipuler les instruments de mesure et finalement interpréter correctement les résultats.

Stratégie développée

J’ai organisé ma stratégie d’enseignement de façon à concentrer la théorie en début de session pour que les étudiants aient les informations concernant la calibration et l’utilisation des instruments. Ainsi, dans la deuxième partie de la session, le temps est plutôt consacré aux expériences en laboratoire réalisées par la rotation des équipes d’étudiants sur chaque poste de travail. Ce choix pédagogique est guidé par le coût d’achat énorme des machines et instruments de mesure mais aussi par mon désir de privilégier la diversité des expériences en laboratoire.

Ils sentaient que leur point de vue et leurs appréhensions face à un contenu et aux compétences difficiles à maîtriser seraient traités en s'impliquant de cette façon dans la création des capsules.Pour certains étudiants, les notions de calibration et d’utilisation des instruments étant partiellement oubliées entre l’explication et l’exécution en laboratoire, je devais trouver une façon simple de réactiver ces connaissances. Or, il est quelque fois difficile de décrire une méthode de travail par un simple texte ou par des photos. Je me suis mis à la recherche de médias plus efficaces pour faire des démonstrations se rapprochant le plus d’une situation réelle de travail.

Get the Flash Player to see this player.

J’ai donc fait une quinzaine de vidéoclips d'environ une minute chacun. Je les ai mis sur la plateforme en ligne DECclic, reprenant mes explications accompagnées de la démonstration. Aussi, avant chaque laboratoire, les étudiants sont invités à visionner les clips les préparant aux expériences à faire.

Réaction des étudiants

Portant une oreille attentive à leurs besoins, je les ai fait participer à la réalisation et au montage des clips. Pour en faire 15, j’ai mis environ 3 heures au maximum. La capture vidéo s’est faite à partir d’un simple appareil photo numérique. Deux à trois étudiants ont participé à la capture des vidéoclips réalisés durant les deux séances de démonstration de laboratoires, respectivement pour chacun des deux groupes. Par la suite, sous mes suggestions de scénarios et de commentaires à apporter, un étudiant a participé au montage en y ajoutant un titre ou une brève description avant chaque thème traité et ce, en utilisant un logiciel approprié. Ce qui m’a motivé à impliquer les étudiants, c’est le fait qu’ils voient sous un autre œil que celui du professeur les informations et les commentaires importants à retenir.

La motivation des étudiants était palpable lors de la prise de vidéos et pour le montage. Ils sentaient que leur point de vue et leurs appréhensions face à un contenu et aux compétences difficiles à maîtriser seraient traités en s'impliquant de cette façon dans la création des capsules. Ce fut notamment le cas sur les capsules concernant la calibration et l’utilisation des instruments, en accentuant davantage sur les manipulations plus susceptibles de causer des problèmes lors de leur utilisation dans la réalité. Pour moi, leur participation et leurs commentaires ne faisaient qu’enrichir mes présentations.

Plateforme utilisée

Enfin, j’apprécie DECclic puisqu’il est, entre autres, une aide à mon enseignement par sa disponibilité et sa facilité à supporter différents types de média. Cela le rend efficace et avantageux. Je n’utilise pas seulement DECclic pour les vidéos, mais aussi pour organiser chronologiquement mon cours, semaine par semaine : énoncer la théorie et mettre les exercices pratiques de calcul, les corrigés détaillés des exercices pratiques, les fichiers références format PDF sur l’utilisation des appareils et instruments de mesure, le tableau de référence format PDF sur les cotes et tolérances standards de dimensionnement pour les cônes, la queue d’aronde, le filetage, le bar sinus, etc. Aussi, DECclic me permet de présenter mes fichiers PowerPoint démontrant l’utilisation du logiciel Geopak employé avec une machine à mesurer tridimensionnelle (MMT).

_________

N.D.L.R. – Dans une forme légèrement différente, ce texte est paru sur le blogue de Michel Vincent, répondant TIC au cégep de St-Laurent. Merci Michel pour cette autre suggestion de récit!

Bookmark and Share

CommentairesRéagir au texte

  • Français
  • Anglais

Implication des étudiants

Bravo François pour avoir impliqué les étudiants dans la réalisation des capsules vidéo. Une idée originale qui valorise le savoir faire des étudiants et qui oblige l'appropriation de la connaissance du sujet dont il était question dans la vidéo qu'ils réalisent.

Claudette Ouellette, conseillère et coordonnatrice DECclic, Plateforme collégiale DECclic [2008-6-06]


Commenter, échanger ou collaborer Compléter les champs suivants (obligatoires*)
Nom :
Prénom :
Courriel :
Fonction :
Organisme :
Si autre :
Titre du message : *
Code de sécurité : *

(taper les lettres figurant ci-dessus en respectant leur case)
 
Message : * Insérer un lien :

Syntaxe pour créer un lien : [[titre|url]]